jeudi 23 octobre 2014

A la découverte des dispositifs numériques du British Museum


Le British Museum fête cette année ses 255 ans et il n’a pas pris une ride. Bien au contraire, l’établissement culturel a embrassé le numérique pour proposer au public une foultitude de dispositifs numériques permettant aux visiteurs de découvrir autrement ses fabuleuses collections, dans son espace ou en ligne. 

Pour les plus jeunes comme pour les plus âgés, les activités ne manquent pas. 
Voici quelques exemples de surprises étonnantes que vous réserve ce monument de l’histoire. 

Donnez votre avis
Quand vous arrivez au British Museum, un charmant petit robot équipé d’une tablette vous demande votre avis sur la manière dont le musée pourrait créer une interaction entre son public et ses collections et outils numériques. Cette boite à idées ludique implique le visiteur qui peut faire les suggestions les plus folles. 



Jouez à Minecratf
Le British Museum fait aussi son entrée dans le célèbre jeu vidéo.
Les visiteurs et les internautes sont invités à participer activement à la construction de l’édifice du musée et son univers dans le monde de Minecraft

Fabriquez des objets en 3D
L’établissement a scanné des milliers d’objets du musée en 3D (sculptures, tableaux etc.). Chacun de ces objets numériques est accompagné d’une fiche descriptive à destination du public. On peut les visualiser à travers un écran et  les manier en utilisant une souris ou une tablette tactile pour les observer sous toutes leurs facettes. 
Les personnes intéressées peuvent également fabriquer des objets 3D en s’appuyant sur la plateforme SketchFab.

Visitez la nouvelle exposition virtuelle
Le musée a collaboré avec l’institut culturel Google pour mettre en ligne une exposition virtuelle liée à une découverte archéologique majeure du XXème siècle : un cimetière et un bateau funéraire:le Sutton Hoo, datant du début du VIIème siècle. 

Faites parler les momies

Enfin, le British Museum a ouvert un centre de connaissances numériques en partenariat avec Samsung. Ce centre s’adresse aux familles et aux scolaires.Pour les plus petits, on peut apprendre lors d’ateliers des choses passionnantes sur l’Egypte ancienne et inventer des histoires de pharaons et de momies. Ces histoires sont ensuite intégrées à une application qui utilise, par exemple, l’image d’un pharaon racontant votre histoire avec votre propre voix, tout en animant ses yeux et sa bouche.

Autre manifestation intéressante, les visiteurs ont la possibilité de découvrir l'autopsie virtuelle d'une momie en la manipulant sur une table tactile.
Vous l’aurez compris, l’innovation et la créativité autour du numérique sont sans limite et ces quelques exemples montrent à quel point on peut s'adresser à tous les publics de façon ludique et instructive.