mardi 3 juin 2014

Découverte des expérimentations du Labo de la New York Public Library


Dans le cadre de notre tour du monde des bibliothèques  (AllemagneEuropeana, San Antonio Texas) nous vous invitons à découvrir quelques initiatives réalisées par le labo de la Bibliothèque de New York (New York Public Library Labs).

L’objectif de cette équipe dédiée aux nouvelles technologies de lecture et d’écriture est de ré-imaginer la Bibliothèque à l'ère d'Internet.

Les Labs développeurs travaillent en étroite collaboration avec les bibliothécaires et conservateurs pour créer des outils, des applications et des expériences autour du contenu et des services de la NYPL, engageant ainsi souvent le public directement dans les travaux d'amélioration, l'organisation ou l’analyse des données de la bibliothèque.
Voici quelques exemples des expérimentations menées parmi une cohorte d’idées toutes aussi intéressantes les unes que les autres.



Un OCR pour les cartes géographiques

L’une des expériences en cours concerne le projet Building Inspector. A la suite d’une rencontre entre les développeurs de l’équipe labo et le département des cartes et plans de l’établissement, les participants ont créé un site Web qui s’appuie sur des cartes des rues de New York au 19ème siècle. L’objectif est d’identifier et de nommer les Buildings répertoriés, une sorte d’OCR pour les cartes. Le Building Inspector est sans cesse amélioré grâce aux retours des internautes. Ils peuvent accéder à l’espace dédié et faire leurs remarques.  Voir ici 

Le Stereogranimator 

Le Stereogranimator n’est pas une sorte de Terminator, cet outil permet à partir de la base d’images de la bibliothèque de transformer les objets photographiques d’autres siècles en objets animés. Ainsi on peut gréer des Gif animés à partir de photographies anciennes, des objets 3D. Le code généré est libre de droit et les internautes sont invités à le réutiliser pour leurs propres photographies. 
Pour découvrir c’est ici 

Candide 2.0


Le fameux Candide de Voltaire a pris un coup de jeune. Pendant l’exposition dédiée qui s’est tenu à la NYPL, Candide 2.0 était une expérience de lecture publique et d'annotation collective. Dans l'esprit de la célèbre phrase de  Candide "Cultivons notre jardin», la bibliothèque a demandé aux lecteurs, ou «jardiniers», professeurs, romanciers, dramaturges, traducteurs) de participer pour  planter des graines de commentaire dans les chapitres assignés, le tout afin de préparer le terrain pour un débat public fertile. L'expérience a duré deux mois, et a amassé plus de 200 commentaires. 

Pour voir cette expérience c’est ici 

A cette occasion, difficile de ne pas (re)parler du "Candide, l'édition enrichie" publié par la BnF et déjà présenté dans le cadre d'un atelier du Labo BNF.