lundi 24 mars 2014

Europeana et la réutilisation des données : API et hackathons

Europeana est le portail des collections numériques européennes. Il permet de découvrir, partager, voyager à travers le patrimoine des bibliothèques, musées, archives et instituts audiovisuels et donne accès à des contenus très divers : livres, journaux, œuvres d'art, photographies, etc. La volumétrie est à ce jour de plus de 30 millions d'objets, provenant de plus de 2200 institutions à travers l'Europe (voir la liste des contributeurs). La France, avec 3,2 millions d'objets, est l'un des plus importants pays contributeurs. Europeana permet à tout internaute d'accéder librement à ce contenu via un moteur de recherche approprié. On y trouve aussi bien les dessins, les écrits et les plans de machines de Léonard de Vinci que des photographies du mur de Berlin, des manuscrits médiévaux que des émissions de télévision. Des expositions virtuelles donnent au visiteur l'occasion de découvrir les collections d'Europeana selon des thématiques diverses et parfois inattendues. Europeana participe également à la commémoration de la première guerre mondiale. Le site Europeana 1914-1918 permet de consulter des collections numérisées de bibliothèques et de musées en lien avec la Grande Guerre, et également d'avoir accès aux histoires et aux objets recueillis lors de la Grande collecte.
Europeana incite les établissements contributeurs à indiquer les conditions de réutilisation des documents numérisés. D'ores et déjà, un tiers environ des documents auxquels donne accès Europeana sont réutilisables directement (contenus du domaine public ou sous licence Creative Commons). Une fonction du moteur de recherche permet de filtrer les résultats sur ces contenus uniquement.

Une API pour diffuser plus largement les contenus

Le but d'Europeana est de mettre à disposition des internautes le contenu le plus large possible. Pour élargir encore la diffusion de ses contenus, Europeana propose aux développeurs une API (application programming interface)  utilisable gratuitement. Une API est un ensemble de commandes informatiques par lesquelles un logiciel offre des services à un autre logiciel. Les API sont à présent un élément fondamental du fonctionnement du web : c'est une API qui permet, par exemple, au site de la Ville de Paris d'utiliser Open Street Map pour situer sur une carte toutes les bibliothèques municipales parisiennes.
Concrètement, l'API d'Europeana permet de mettre en place des accès aux données et aux fonctions de recherche que des développeurs extérieurs peuvent intégrer à leur propre site. Ainsi, Hispana, le portail des bibliothèques numériques espagnoles, utilise l'API Europeana pour afficher, en dessous de sa propre liste de résultats, les réponses supplémentaires se trouvant dans Europeana (testez, par exemple, avec "Lope de Vega"). Autre exemple : la bibliothèque numérique ECLAP, consacrée aux arts du spectacle, affiche dans la colonne de droite, en réponse à toute recherche les premiers résultats trouvés dans Europeana (recherchez par exemple "Euripides").

Pour soulever le capot : les hackathons

Cette possibilité est ouverte à tous les développeurs. L'API Europeana a ainsi fourni la matière d'une douzaine de hackathons, entre 2011 et 2013. Un hackathon est une sorte de concours de développement logiciel, dans lequel plusieurs équipes travaillent à concevoir, réaliser et présenter une application informatique, en général sur un thème donné et en utilisant un environnement applicatif fourni et documenté par l'organisateur, comme par exemple une API. Les hackathons d'Europeana, organisés dans le cadre de l'opération Hack4Europe, ont eu lieu dans neuf pays et ont réuni 170 développeurs qui ont travaillé sur 79 prototypes. La liste complète de ces événements se trouve sur cette page, avec accès à la description des prototypes primés. A titre d'exemple, le hackathon de février 2013, à Vienne, sur le thème de la musique, a récompensé ProgrammeNotes, une application web HTML 5 qui, à partir des métadonnées d'un fichier musical, recherche automatiquement dans Europeana des partitions de l'oeuvre, des portraits du compositeur et des interprètes, etc.

A vous de jouer

Que vous soyez étudiant en informatique, développeur professionnel ou programmeur du dimanche, n'hésitez pas à prendre en main l'API Europeana et à réaliser votre propre projet avec cet outil. Vous pouvez consulter la page de présentation de l'API (vidéo et dépliant pdf en anglais), ainsi que la documentation complète de l'API (également en anglais), et vous serez prêt à commencer. Pour ceux que le code rebute, il est toujours possible d'utiliser l'assistant de création de widget (en anglais), qui vous permet d'intégrer à votre site ou à votre blog le résultat d'une recherche dans Europeana par simple copier-coller du code généré par l'assistant.