lundi 2 septembre 2013

Les nouveaux modes d'accès à la lecture numérique

Le modèle tradionnel : la lecture “homothétique”

La transposition de la lecture dans le monde numérique consiste en l’achat, via un téléchargement, d’un ouvrage immatériel à partir d’une plateforme en ligne (Kindle, Google Play Livre, iBookStore, etc.), pour une consultation, le plus souvent, sur une liseuse ou une tablette. Ce modèle peut être qualifié d’homothétique : il n’introduit pas de rupture dans le mode d'accès à la lecture. Le lecteur achète un fichier qu'il possède, qu'il peut conserver et auquel il a accès quand il le souhaite.
En revanche, les plateformes de lecture sont souvent fermées et réduisent la liberté du lecteur.
De plus, la possibilité de relire un livre numérique dans 30 ans est incertaine, car la plateforme sur laquelle il a été acheté pourrait disparaître.

La location d’ouvrages

Parmi les nouveaux modes d'accès à la lecture numérique, certaines plateformes permettent la location pour une durée déterminée, à la manière des vidéo-clubs.
C’est le cas par exemple de :
L’avantage de ce modèle est qu'il offre aux lecteurs curieux la possibilité de découvrir de nouveaux auteurs très facilement. Le caractère fermé et non pérenne de la plateforme n’est plus un problème dans ce mode de lecture ponctuel. Par contre, il faudra payer une seconde fois pour relire l’ouvrage.

L’abonnement à un catalogue

Il existe des offres d’abonnement à un corpus de livres, à l’image des offres de musique numérique avec, par exemple, l’offre Amazon premium.
L’avantage de ce modèle est la possibilité de découvrir de nouveaux auteurs pour les lecteurs curieux, et de se créer une bibliothèque personnelle immense, annotée, classée, pour un prix fixe. Par contre, la dépendance à l’abonnement est grande : en cas d’arrêt, cette bibliothèque personnelle disparaît purement et simplement.

La lecture en streaming

La société Youboox propose une offre originale : la lecture gratuite de livres, avec affichage des bandeaux publicitaires, à la manière de YouTube (une offre Premium permet de supprimer les publicités, et de retrouver le modèle de l’abonnement à un catalogue).
Youboox intéresse les lecteurs curieux, en particulier les “lecteurs feuilleteurs” qui commencent des livres sans nécessairement les terminer. En effet, la gratuité leur donne une grande liberté. Elle offre une bonne alternative à l’abonnement à un catalogue, car cesser l’abonnement signifie revoir des publicités, et non perdre sa bibliothèque personnelle.



Et à l’avenir ?

Comme musique/films/livres sont de plus en plus dématérialisés, on peut imaginer que l’attachement à ces biens pourrait s’amoindrir. En effet, on est plus attaché à un livre papier ou un disque vinyle qu’à un fichier numérique…
Par conséquent, les offres d’abonnement, de location à la demande devraient probablement prendre de l’ampleur à terme, ce qui pourrait aboutir à la fin de la possession des livres au moins au format numérique.