lundi 7 juin 2010

Un mur de sélection au Labo BnF

A l'heure de la rupture provoquée par le numérique, supports, outils et contenus vont être mis au point de concert. Ainsi, installé pour la première fois en Europe, et sans équivalent dans les bibliothèques, le mur de sélection (on cherche un nom) préfigure ce que pourraient être les moyens mis à la disposition des étudiants, des chercheurs et des collaborateurs d'une bibliothèque dans le futur. Ergonomie et outils de manipulation pour un écran d'un million de points sensibles à la pression (pour "pousser" des éléments 3D, par exemple), sur lequel une dizaine de personnes peuvent travailler simultanément, accès direct à des contenus en haute définition avec possibilité d'annotation rapide, création de liens, de groupes d'objets, navigation, extraction à partir d'arbres sémantiques, et "envoi" instinctif dans les postes de lecture, d'affichage 2 et 3D sur place, et bientôt sur des feuilles flexibles que l'on pourra emporter avec soi.