mercredi 9 juin 2010

Détails sur les dispositifs à base d'encre électronique du Labo

Le Labo compte deux tablettes (A4 et A3) à base d'encre électronique couleur, une première en dehors du Japon, dont nous expérimentons les futurs usages avec des contenus spécialement adaptés: enseignement, médecine, représentation et annotation de cartes et plans, interconnexion entre tablettes, etc. Les postes des assises de lecture évolueront assez rapidement vers des supports rigides couleur (papier électronique et rétro éclairé type iPad), et flexibles en teintes de gris. Ils présentent aujourd'hui une collection de contenus à même de démontrer le traitement des photographies à la volée, sans préparation, et gestion de documents ePub, l'écriture au stylet, les systèmes de consultation PDF leader sur le marché, et des traitements distincts d'illustrations au trait et texte anti aliasé, une mise en page la plus proche de la lecture plaisir, et des chargements de documents interactifs avec compléments (audio, animation, etc.).
Les vitrines contiennent la première documentation technique en papier électronique embarquée dans l'espace, sur le vol Shenzhou-7 du 28 septembre 2008, une présentation de la lecture et écriture quasi identique à l'écriture manuelle, communication point à point sans Internet, pour des usages scolaires, et une feuille A7 semie flexible, futur remplaçant des dispositifs des assises et bloc-note de demain.
Enfin, une double animation sur feuille rigide et flexible démontre l'usage du papier électronique pour la bande dessinée à l'encre de Chine, et la diffusion directe de l'AFP sans fil, possible plate-forme indépendante pour la presse et l'édition.